informations: masseur-kiné: Toulouse

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Objectifs:

Évaluer la rétention de la cohorte dans le projet OPPERA et comparer le degré de chevauchement entre les paires de douleurs chroniques qui se chevauchent (COPC) à l'aide d'une analyse transversale des données de 655 adultes ayant terminé le suivi dans l'étude OPPERA.

Méthodes:

Les sujets ont été classés pour l'absence ou la présence de chacun des cinq COPC. L'ampleur du chevauchement au-delà du hasard a été quantifiée à l'aide des rapports de cotes, qui ont été calculés à l'aide de modèles de régression logistique binaire.

Résultats:

Alors que le chevauchement était la norme, son ampleur variait selon le COPC: 51% des personnes souffrant de maux de tête avaient un ou plusieurs COPC se chevauchant, et cette proportion augmentait à 90% pour les personnes atteintes de fibromyalgie. Le degré de chevauchement entre les paires de COPC variait également considérablement, les rapports de cotes étant les plus élevés pour les associations entre les affections musculo-squelettiques (fibromyalgie, troubles temporo-mandibulaires et lombalgie) et moins prononcés pour les chevauchements impliquant des maux de tête ou IBS. En outre, les associations univariées entre certaines paires de COPC ont été annulées après ajustement pour d'autres COPC.

Conclusion:

Il y avait un plus grand chevauchement entre la fibromyalgie et les troubles temporo-mandibulaires ou la lombalgie qu'entre les autres paires de COPC. Alors que les affections musculo-squelettiques présentaient certaines caractéristiques qui pourraient être expliquées par un seul syndrome fonctionnel, les maux de tête et le syndrome du côlon irritable ne le faisaient pas.

Laisser un commentaire