informations: physiothérapeute: Toulouse

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Objectif:

Aborder l'influence relative des facteurs psychologiques sur la variation des scores du test adaptatif informatique (CAT) et de l'indice Oswestry Low Back Pain Disability Index (ODI) du Système d'information de mesure des résultats déclarés par les patients (PROMIS).

Conception:

Coupe transversale.

Réglage:

Nous avons recruté des patients souffrant de lombalgie, se présentant à des cliniciens spécialisés dans le traitement des affections de la colonne vertébrale dans une grande zone urbaine.

Participants:

Patients anglophones nouveaux et anciens (N = 116).

Principales mesures des résultats:

Le PF CAT et ODI.

Méthodes:

Les patients ont rempli le formulaire abrégé du Pain Catastrophizing Scale, le questionnaire sur la santé du patient (PHQ-2), le questionnaire abrégé du Pain Self-Efficacy Questionnaire (PSEQ-2), le PROMIS PF CAT et l'ODI sur une tablette sécurisée.

Résultats:

L'IC à 95% pour la quantité de variation des scores PROMIS PF CAT (IC à 95%, 0,06-0,31) expliquée par les mesures psychologiques se chevauchait avec l'IC à 95% pour la quantité de variation des scores ODI (IC, 0,26-0,53). PROMIS PF CAT avait une forte corrélation avec l'ODI (r = -0,69; P <0,001). Des scores PROMIS PF CAT plus élevés étaient indépendamment associés à moins de symptômes de dépression (β = -1,6; IC à 95%, -2,7 à -0,58; P = 0,003). Des scores ODI plus élevés étaient indépendamment associés à une pensée plus catastrophique (β = 1,2; IC à 95%, 0,60 à 1,88; P <0,001) et à une moindre efficacité personnelle (β = -2,4; IC à 95%, -3,2 à -1,5; P <.001). Le PSEQ-2 représentait la plus grande proportion de variation de l'ODI. PHQ-2 représentait la plus grande proportion de variation dans PROMIS PF CAT. Les mesures psychologiques expliquent une plus grande variation de l'ODI (R semi-partiel2= 0,48 pour les mesures psychologiques; R ajusté2 modèle complet = 0,49) que dans PROMIS PF CAT (semi-partiel R2= 0,17 pour les mesures psychologiques; R ajusté2 modèle complet = 0,31).

Conclusions:

L'ODI et le PROMIS PF CAT sont comparativement sensibles aux facteurs psychologiques chez les patients souffrant de lombalgie persistante. Étant donné que le PROMIS PF CAT est plus efficace à administrer, les cliniciens peuvent envisager d'utiliser PROMIS PF CAT lors de l'évaluation des limitations physiques chez les patients souffrant de lombalgie persistante.

Mots clés:

Catastrophisation; Dépression; Lombalgie; Mesures des résultats rapportés par les patients; Réhabilitation.

Laisser un commentaire