La douleur de dos au quotidien: Kiné: bordeaux

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Objectif:

Analyser les causes des lésions vasculaires survenues lors de la fusion intersomatique latérale oblique pour le traitement des maladies dégénératives lombaires et proposer des mesures préventives.

Méthodes:

Il y avait 235 patients analysés d'octobre 2014 à mai 2017 dans cinq hôpitaux, qui ont été traités par fusion intersomatique latérale oblique avec ou sans fixation par vis pédiculaire postérieure. Il y avait 79 hommes et 156 femmes avec un âge moyen de (61,9 ± 13,5) ans (variant de 32 à 83 ans). Il y a eu 7 cas de lésion vasculaire, dont 4 cas de lésion du vaisseau segmentaire, 1 cas de lésion de l'artère iliaque commune gauche, 1 cas de lésion de la veine iliaque commune gauche et 1 cas de lésion de la veine ovarienne.

Résultats:

Le temps de suivi variait de 6 à 36 mois, en moyenne (15,6 ± 7,5) mois. Il n'y avait pas de vis pédiculaire desserrée ou fracturée. L'EVA de la lombalgie a diminué de 6,7 ± 2,3 à 1,4 ± 0,8 en préopératoire au dernier recul, ce qui était statistiquement différent (t= 7,21, P= 0,033). L'ODI a diminué de (36,5 ± 7,7)% préopératoire à (9,4 ± 3,6)% au dernier recul, ce qui était statistiquement différent (t= 8,11, P= 0,025).

Conclusion:

La technique de fusion intersomatique latérale oblique offre une nouvelle méthode de fusion mini-invasive de la fixation interne lombaire. Cependant, il présente un risque de blessure vasculaire. Afin de prévenir efficacement la survenue de lésions vasculaires, les indications opératoires et une opération soigneuse et méticuleuse doivent être strictement comprises.

Mots clés:

Fixateur interne; Vertèbre lombaire; Procédures chirurgicales minimales; Fusion vertébrale; Blessures vasculaires.

Laisser un commentaire