La douleur de dos au quotidien: Kiné: marseille

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Le but de cette étude était d'étudier les effets de la position assise les jambes croisées sur l'angle de flexion du tronc, l'obliquité pelvienne et la pression fessière des sujets avec et sans lombalgie (LBP). Les sujets de l'étude étaient 30 patients lombalgiques et 30 individus en bonne santé. On leur a demandé de s'asseoir sur une chaise, dont la hauteur était réglable, de sorte que leurs genoux et hanches soient pliés à 90 °. Tous les sujets ont été invités à effectuer deux postures assises: assis droit et assis les jambes croisées. L'angle de flexion du tronc et l'obliquité pelvienne ont été mesurés à l'aide d'un système de capture de mouvement tridimensionnel, et la pression fessière a été mesurée à l'aide d'une plaque de force. Par rapport à la position assise droite, la position assise les jambes croisées a montré un angle de flexion du tronc significativement plus faible et une plus grande obliquité pelvienne dans les deux groupes. Par rapport aux sujets sains, les patients atteints de lombalgie présentaient des angles de flexion du tronc inférieurs et une plus grande asymétrie de la pression fessière pendant la position assise les jambes croisées. L'obliquité pelvienne était plus grande dans la position assise jambes croisées que dans la position assise droite, mais il n'y avait aucune différence entre les groupes. Nous avons constaté que le tronc était plus affaissé dans la position assise les jambes croisées que dans la position assise droite, et cette tendance était plus prononcée chez les patients atteints de lombalgie.

Mots clés:

assis les jambes croisées; pression fessière; obliquité pelvienne; angle de flexion du tronc.

Laisser un commentaire