Avis-Douleur Sciatique

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

par Lisa O'Brien, massothérapeute réparatrice

Alors, qu'est-ce que la santé de toute façon ?

Le nerf sciatique est le nerf le plus long et le plus large de votre corps, partant du bas de votre colonne vertébrale le long de chaque jambe et se terminant dans chaque pied. Il descend profondément dans vos fesses et se ramifie à l'arrière de la jambe dans les mollets et les pieds.

Sciatique fait référence à la douleur, l'engourdissement et d'autres symptômes causés par la compression ou l'inflammation de ce nerf important, et il est généralement ressenti le long de la voie nerveuse décrite. Vous pouvez également ressentir une faiblesse et une fatigue du bas du corps, ou une restriction de mouvement et une perte de flexibilité. La douleur peut être une sensation de brûlure, des crampes, des picotements ou un engourdissement.

Qu'est-ce qui cause la douleur sciatique?

La douleur sciatique est le résultat de déséquilibres corporels qui exercent une pression sur le nerf. Indifférence du poids – le poids de votre corps et les déséquilibres musculaires peuvent provoquer une torsion ou une inclinaison de votre colonne vertébrale, provoquant une distorsion de la structure de la colonne vertébrale et une pression inégale sur les articulations. En particulier l'articulation sacro-iliaque (S.I.J) et les facettes articulaires des vertèbres L4, L5.

Les déséquilibres musculaires peuvent commencer de manière assez subtile, mais tout le corps compense. Au fil du temps, ces pressions inégales provoquent une tension et un stress prolongés sur les nerfs, les muscles, les ligaments et les tendons, ce qui affecte l'alignement de votre colonne vertébrale. Plus ces déséquilibres ne sont pas corrigés, plus le corps doit compenser, ce qui vous prépare à un plus grand potentiel de blessure. Ce qui se passe généralement alors, c'est que de simples petites choses comme ramasser quelque chose du sol ou soulever quelque chose peuvent suffire à déclencher des blessures, des douleurs nerveuses, des spasmes, des douleurs et dans certains cas, les gens sont même incapables de marcher correctement.

Certains facteurs qui peuvent causer, déclencher ou aggraver la sciatique sont :

·         déséquilibres musculaires

·         désalignement des vertèbres

·         muscle piriforme tendu

· mauvaise position

·         arthrite

· grossesse

·         sténose vertébrale lombaire – rétrécissement des espaces transportant les nerfs vers la colonne lombaire

·         spondylolisthésis – où une vertèbre glisse vers l'avant sur les vertèbres en dessous.

·         éperons osseux ou ostéophytes (excroissances osseuses)

·         hernie discale ou bombée

·         blessure (ancienne ou récente)

Voici les cinq étirements les plus efficaces pour soulager votre douleur sciatique, et trois que vous devriez éviter pour éviter d'enflammer davantage votre sciatique.

Les cinq meilleurs étirements de la sciatique

Ces étirements simples mais efficaces de la sciatique sont indiqués pour détendre le bas du dos, le plancher pelvien, les fesses et les jambes. Ils travaillent également pour vous aider à renforcer ces zones clés pour réduire ou prévenir la douleur sciatique en permettant à la colonne vertébrale de retrouver son alignement naturel et fonctionnel.

Pour de meilleurs résultats, répétez-les plusieurs fois par jour jusqu'à ce que votre douleur disparaisse.

Avant de commencer, allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps et les jambes tendues. Permettez à votre corps de se détendre et de vider votre esprit en vue de ces étirements anti-douleur.

N'oubliez pas : écoutez votre corps. Si quelque chose vous fait mal, arrêtez ou réduisez immédiatement l'intensité.

1. L'étirement complet du dos

Pendant que vous êtes allongé sur le dos, effectuez cet étirement. Il détendra tout votre dos et est très efficace pour soulager les douleurs sciatiques.

Comment faire:

  • Apportez vos deux genoux à votre poitrine
  • Enroulez vos bras autour de vos jambes, au niveau des genoux, et détendez le bas du dos
  • N'essayez pas de « craquer » votre colonne vertébrale, c'est uniquement pour détendre votre dos

2. Étirement du bas du dos

Cet exercice étire et détend spécifiquement le bas et le milieu du dos. N'oubliez pas d'être doux tout en étirant votre dos.

Comment faire:

  • De votre position dos plat, pliez un genou à un angle de 90 degrés tout en gardant votre pied sur le sol
  • Laissez votre genou «tomber» doucement du côté opposé de votre corps, en laissant vos hanches se tordre
  • Posez votre pied sur le sol pour vous soutenir et essayez de garder votre dos et vos hanches à plat sur le sol
  • Répétez des deux côtés pendant 10 à 20 secondes

3. Étirement de bretzel

Cet étirement est excellent pour relâcher les tensions dans les fesses et le plancher pelvien.

Comment faire:

  • Depuis votre dos plat, pliez les deux genoux tout en gardant les pieds au sol
  • Amener la cheville droite au-dessus du genou gauche
  • Tirez lentement votre cuisse gauche vers votre corps

4. Étirement et soulèvement d'une jambe

Un exercice courant dans les pratiques de Pilates, l'étirement et le soulèvement d'une jambe renforceront vos fléchisseurs du tronc et de la hanche tout en étirant les fesses et les hanches.

Comment faire:

  • De votre dos plat, soulevez une jambe à un angle de 90 degrés, en soutenant votre cuisse avec les deux mains
  • Gardez votre pied parallèle au sol
  • Ensuite, soulevez votre autre jambe à quelques centimètres du sol, votre pied à 90 degrés
  • Répétez l'ascenseur 12 à 15 fois, puis changez

5. Étirement du quadriceps modifié

Cet étirement est idéal pour détendre vos hanches et vos quadriceps.

Comment faire:

  • Retournez doucement sur votre ventre et allongez-vous à plat.
  • Soulevez une jambe derrière vous, pliez le genou et saisissez votre pied ou votre cheville avec la main du même côté (c'est-à-dire le pied droit, la main droite)
  • Tirez votre pied aussi près de votre corps que possible, mais ne tirez pas trop fort. Optez pour un étirement relaxant, pas pour une brûlure intense.

Trois exercices à éviter avec la sciatique

Lorsque la douleur sciatique est à son paroxysme, ces étirements peuvent sembler relever du bon sens, des exercices instinctifs à faire… mais ils peuvent en fait aggraver votre douleur.

1. Chien tête en bas

Cette pose de yoga populaire « réparer tout, détendre tout » peut être agréable après une longue vinyasa, mais pas si votre sciatique est actuellement en train de faire des siennes. Le chien tête en bas étire non seulement les ischio-jambiers, mais aussi vos mollets et vos tendons jusqu'au talon

Chien tête en bas et yoga sommes recommandé pour maintenir votre état, mais seulement après la disparition de la douleur sciatique aiguë.

2. Étirement des ischio-jambiers

Que vous soyez debout et penché en avant, dans l'étirement d'un coureur ou penché sur les deux pieds, cet étirement peut aggraver toute la longueur de votre nerf sciatique, du bas du dos au talon.

3. Cercles de jambe

Un exercice courant dans le Pilates et les arts martiaux, le fait de balancer votre jambe en un cercle complet étirera soudainement les ischio-jambiers, provoquant éventuellement une douleur intense dans votre nerf sciatique.

En plus de ces trois, en règle générale, vous devriez éviter les exercices ou les sports à fort impact, jusqu'à ce que vous ayez corrigé la condition causant votre douleur sciatique.

Autres conseils pour prévenir la sciatique

Il y a quelques éléments clés à garder à l'esprit lorsque vous essayez de minimiser et de prévenir la sciatique. Elles sont:

  • Bonne posture
  • Éviter de porter des talons hauts
  • Évitez de vous asseoir ou de conduire pendant de longues périodes
  • Investissez dans un entretien régulier
  • Stretching ou yoga
  • Nourrissez vos muscles, nerfs, tendons et ligaments avec les bons minéraux et vitamines
  • Prenez soin de votre bien-être émotionnel
  • Réduire les niveaux de stress

Un traitement peut être nécessaire

Il est toujours recommandé de rechercher un traitement pour tout problème de sciatique afin que la cause puisse être identifiée et corrigée en conséquence. Trois options de traitement très efficaces sont le massage, l'acupuncture et le FSM (Frequency Specific Microcurrent)

En appliquant une approche globale du corps entier en mettant l'accent sur les zones clés pour rééquilibrer le système musculaire et libérer le spasme ou la pression du nerf, cela signifie que de bien meilleurs résultats seront obtenus.

Rappelles toi: La douleur est un mécanisme de rétroaction pour vous faire savoir que quelque chose a besoin d'attention. FAITES QUELQUE CHOSE ET OBTENEZ UN TRAITEMENT PLUS TT QUE PLUS TARD. Plus vous le laissez longtemps, plus l'usure se produit, plus les déséquilibres structurels s'aggravent et plus le problème s'aggrave.

Laisser un commentaire