Essai-Douleur Sciatique

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Maladie dégénérative du disque et faits sur la sciatique

Image d'une hernie discale entre L4 et L5

Image d'une hernie discale entre L4 et L5

  • Les disques de la colonne vertébrale servent de "coussins" entre chaque segment vertébral.
  • Les disques sont conçus un peu comme un beignet en gelée.
  • La dégénérescence (détérioration) du disque rend le disque plus sensible à la hernie (rupture), ce qui peut entraîner une douleur localisée ou irradiante. Cela se produit généralement dans la colonne cervicale du cou et / ou la colonne lombaire du bas du dos.
  • La sciatique peut résulter d'une hernie discale lombaire («disque rompu») ou d'une arthrose rachidienne lorsque les nerfs du bas du dos sont irrités par l'anatomie anormale du bas du dos.

Quelle est la conception de la colonne vertébrale?

Les vertèbres sont les éléments de base osseux de la colonne vertébrale. Entre chacune des plus grandes parties des vertèbres se trouvent les disques. Les ligaments sont situés autour de la colonne vertébrale et des disques. La colonne vertébrale a sept vertèbres dans le cou (vertèbres cervicales de la colonne cervicale), 12 vertèbres dans le milieu du dos (vertèbres thoraciques de la colonne thoracique) et cinq vertèbres dans le bas du dos (vertèbres lombaires de la colonne lombaire). De plus, au milieu de la fesse, sous la cinquième vertèbre lombaire, se trouvent cinq vertèbres sacrées – généralement fusionnées sous forme d'os sacrum suivi du coccyx (coccyx).

Quel est le but de la colonne vertébrale et de ses disques?

La colonne vertébrale osseuse est conçue de telle sorte que les vertèbres "empilées" ensemble puissent fournir une structure de support mobile. La colonne vertébrale protège également la moelle épinière (tissu nerveux qui descend le long de la colonne vertébrale du cerveau) contre les blessures. Chaque vertèbre a un arcade osseuse derrière la moelle épinière qui protège le tissu nerveux de la moelle. Les vertèbres ont également un «corps» osseux solide devant la moelle épinière pour fournir une plate-forme appropriée pour porter des poids.

Les disques spinaux sont des coussinets qui servent de coussins entre chaque corps vertébral qui servent à minimiser l'impact du mouvement sur la colonne vertébrale. Parce que les disques sont situés entre les vertèbres, ils sont parfois appelés disques intervertébraux. Chaque disque est conçu comme un beignet en gelée avec un composant central plus doux (nucleus pulposus) entouré d'un anneau plus ferme de tissu (annulus fibrosus). En cas de blessure ou de dégénérescence, ce composant plus mou peut parfois se rompre (hernie) à travers l'anneau externe environnant (annulus fibrosus) et irriter les tissus nerveux adjacents. Les ligaments sont de solides tissus mous fibreux qui fixent fermement les os aux os. Les ligaments attachent chacune des vertèbres et entourent chacun des disques. Lorsque les ligaments sont blessés lorsque le disque dégénère, une douleur localisée dans la zone touchée peut en résulter.

Vue en coupe d'une hernie discale entre L4 et L5

Vue en coupe d'une hernie discale entre L4 et L5

Image d'une incision agrafée après la chirurgie

Image d'une incision agrafée après la chirurgie

Symptôme de maladie dégénérative du disque


Lombalgie

La douleur dans le bas du dos peut être le résultat de conditions affectant la colonne lombaire osseuse, les disques entre les vertèbres, les ligaments autour de la colonne vertébrale et les disques, la moelle épinière et les nerfs, les muscles du bas du dos, les organes internes du bassin et de l'abdomen, et le peau couvrant la région lombaire.

Qu'est-ce que la discopathie dégénérative? Quoi causes discopathie dégénérative?

En vieillissant, la teneur en eau et en protéines du cartilage du corps change. Ce changement se traduit par un cartilage plus faible, plus fragile et plus mince. Parce que les disques et les articulations qui empilent les vertèbres (articulations à facettes) sont en partie composés de cartilage, ces zones sont sujettes à l'usure au fil du temps (changements dégénératifs). La détérioration progressive du disque entre les vertèbres est appelée discopathie dégénérative, parfois abrégée DDD. L'usure du cartilage des facettes et les modifications osseuses de l'articulation adjacente sont appelées maladie articulaire dégénérative des facettes ou arthrose de la colonne vertébrale. Les traumatismes de la colonne vertébrale peuvent également entraîner une discopathie dégénérative.

La dégénérescence de l'espace discal et de son contenu est médicalement appelée spondylose. La spondylose peut être notée sur les tests aux rayons X ou l'IRM de la colonne vertébrale comme un rétrécissement de «l'espace discal» normal entre les vertèbres adjacentes.

Que sont les maladies dégénératives du disque symptômes?

La dégénérescence du tissu discal rend le disque plus sensible à la hernie. La spondylose dégénérative est un autre nom pour la dégénérescence du tissu discal. La dégénérescence du disque peut provoquer une douleur locale dans la zone touchée. Tout niveau de la colonne vertébrale peut être affecté par la dégénérescence discale. Lorsque la dégénérescence discale affecte la colonne vertébrale du cou, on parle de discopathie cervicale. Lorsque le milieu du dos est touché, la maladie est appelée maladie du disque thoracique. La dégénérescence discale qui affecte la colonne lombaire peut provoquer une lombalgie (appelée lumbago) ou une irritation d'un nerf rachidien pour provoquer une douleur irradiant le long de la jambe (sciatique). Le lumbago provoque une douleur localisée au bas du dos et est fréquente chez les personnes âgées. L'arthrite dégénérative (ostéoarthrite) des facettes articulaires qui peut être détectée à l'aide de radiographies standard est également une cause de douleur lombaire localisée. La douleur causée par un disque dégénératif ou une maladie articulaire de la colonne vertébrale est généralement traitée de manière conservatrice avec de la chaleur intermittente, du repos, des exercices de rééducation et des médicaments pour soulager la douleur, les spasmes musculaires et l'inflammation.



IMAGES

Disque dégénératif et sciatique
Voir une illustration médicale de la sciatique ainsi que toute notre galerie médicale d'anatomie et de physiologie humaines
Voir les images

Quels sont les symptômes de la radiculopathie et de la sciatique?

La radiculopathie fait référence à une irritation nerveuse causée par une lésion du disque entre les vertèbres. Cela se produit en raison de la dégénérescence ("usure") de l'anneau externe du disque ou en raison d'une blessure traumatique, ou les deux. La faiblesse de l'anneau externe entraîne un gonflement du disque et une hernie discale. Il en résulte que la partie centrale plus molle du disque peut se rompre à travers l'anneau externe du disque et venir en butée contre la moelle épinière ou ses nerfs lorsqu'ils sortent de la colonne vertébrale osseuse.

Il est important de noter que de nombreuses personnes ont des épines dégénératives sans aucun symptôme. Lorsque les nerfs du cou sont irrités par une discopathie dégénérative, la maladie est appelée radiculopathie cervicale. Cela peut entraîner des sensations douloureuses de brûlure ou de picotement dans les bras. Lorsque les nerfs du bas du dos sont irrités par une discopathie dégénérative, la maladie est appelée radiculopathie lombaire, et elle provoque souvent la douleur "sciatique" communément reconnue qui abat un membre inférieur. Cette condition peut être précédée d'une douleur localisée dans le bas du dos. La douleur sciatique peut suivre une sensation de «claquement» au début et être accompagnée d'engourdissement et de picotements. La douleur augmente généralement avec les mouvements de la taille et peut augmenter avec la toux ou les éternuements. Dans les cas plus graves, la radiculopathie lombaire peut être accompagnée d'une incontinence de la vessie et / ou des intestins.

Comment les professionnels de la santé diagnostiquent-ils la discopathie dégénérative, la radiculopathie et la sciatique?

Une discopathie dégénérative, une radiculopathie et une sciatique sont suspectées lorsque les symptômes décrits ci-dessus sont notés. Le médecin peut parfois détecter des signes de nerfs irrités lors de l'examen. Par exemple, une augmentation de la douleur rayonnante lorsque le membre inférieur est soulevé appuie le diagnostic de radiculopathie lombaire. Des tests nerveux (EMG / électromyogramme et NCV / vitesse de conduction nerveuse) des membres inférieurs peuvent être utilisés pour détecter l'irritation nerveuse. Les professionnels de la santé peuvent visualiser la spondylose dégénérative à l'aide de la radiographie sur film simple de la colonne vertébrale, de la CAT ou de l'IRM. La hernie discale réelle peut être détectée avec des tests de radiologie, tels que la tomodensitométrie ou l'IRM.

Quel est le traitement pour la discopathie dégénérative, la radiculopathie et la sciatique?

Le traitement de la discopathie dégénérative, de la radiculopathie et de la sciatique va de la prise en charge non chirurgicale (médicale) à la chirurgie. La prise en charge médicale de la radiculopathie comprend l'éducation du patient sur la maladie, les médicaments pour soulager la douleur (AINS, analgésiques) et les spasmes musculaires (relaxants musculaires), l'injection de cortisone autour de la moelle épinière (injection épidurale), la physiothérapie (chaleur, exercices, massage, échographie, stimulation électrique), la manipulation chiropratique et le repos (pas de repos au lit strict, mais en évitant de se blesser). Avec une douleur persistante, une altération grave de la fonction ou une incontinence (qui peut indiquer une irritation de la moelle épinière), une intervention chirurgicale peut être nécessaire. L'opération effectuée dépend de l'état général de la colonne vertébrale et de l'âge et de la santé du patient. Les procédures comprennent l'ablation de la hernie discale avec laminotomie (produisant un petit trou dans l'os de la colonne vertébrale entourant la moelle épinière), la laminectomie (ablation de la paroi osseuse adjacente aux tissus nerveux), par technique d'aiguille à travers la peau (discectomie percutanée) , procédures de dissolution de disque (chiméonucléolyse) et autres.



QUESTION

Presque tout le monde souffre de lombalgie à un moment de sa vie.
Voir la réponse

Qu'est-ce que l'empiètement osseux et la sténose vertébrale?

Toute condition qui entraîne un mouvement ou une croissance des vertèbres osseuses de la colonne vertébrale peut limiter l'espace (empiétement) pour la moelle épinière et les nerfs adjacents. Les causes de l'empiètement osseux des nerfs rachidiens comprennent le rétrécissement du foramen (rétrécissement du portail à travers lequel le nerf spinal passe de la colonne vertébrale, du canal rachidien au corps), le spondylolisthésis (glissement d'une vertèbre par rapport à une autre) et la colonne vertébrale sténose (rétrécissement du canal rachidien causé par la compression des racines nerveuses ou de la moelle épinière par des éperons osseux ou d'autres tissus mous dans le canal rachidien). Par exemple, la compression du nerf rachidien lombaire dans ces conditions peut entraîner une douleur sciatique qui irradie vers les membres inférieurs.

La sténose spinale (rétrécissement du canal rachidien) peut survenir à n'importe quel niveau de la colonne vertébrale, mais elle est plus fréquente dans la colonne lombaire du bas du dos. Les symptômes dépendent du niveau affecté. Par exemple, la sténose rachidienne lombaire peut provoquer des douleurs des membres inférieurs qui s'aggravent avec la marche et sont soulagées par le repos (imitant une mauvaise circulation des membres inférieurs).

Le traitement de ces affections varie (en fonction de la gravité et de l'état du patient) du repos à l'injection épidurale de cortisone et à la décompression chirurgicale en retirant l'os qui comprime le tissu nerveux.

Quelles sont les perspectives (pronostic) de la discopathie dégénérative, de la radiculopathie et de la sciatique?

Les perspectives de la discopathie dégénérative, de la radiculopathie et de la sciatique dépendent de la gravité de la maladie, de sa cause précise et des interventions utilisées pour traiter le patient. Lorsque les patients répondent aux traitements conservateurs, le résultat peut être une guérison complète. Les réparations chirurgicales peuvent nécessiter une rééducation postopératoire, y compris une thérapie physique.

Souscrire au bulletin de santé général de MedicineNet

En cliquant sur Soumettre, j'accepte les conditions générales et la politique de confidentialité de MedicineNet et je comprends que je peux me désabonner des abonnements de MedicineNet à tout moment.

Est-il possible de prévenir la discopathie dégénérative, la radiculopathie et la sciatique?

Éviter les blessures peut prévenir la spondylose dégénérative et l'irritation nerveuse qui en résulte. Lorsque la maladie existe déjà, l'aggravation des symptômes existants peut être évitée en limitant le stress ou en abusant de la colonne vertébrale impliquée.

De Logo WebMD

Solutions de santé De nos sponsors

Examiné médicalement le 14/07/2020

Références

Klippel, John H., et al., Éds. Primer sur les maladies rhumatismales. 13e éd. New York: Fondation Springer et Arthritis, 2008.

Laisser un commentaire