Essai-Douleur Sciatique

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Qu'est-ce que la radiculopathie?

Votre colonne vertébrale est constituée de nombreux os appelés vertèbres, et votre moelle épinière traverse un canal au centre de ces os. Les racines nerveuses se séparent du cordon et se déplacent entre les vertèbres dans diverses zones de votre corps. Lorsque ces racines nerveuses sont pincées ou endommagées, les symptômes qui en résultent sont appelés radiculopathie.

Types de radiculopathie

La radiculopathie peut avoir des symptômes différents et des noms différents selon l'endroit où elle se produit dans la colonne vertébrale.

Radiculopathie lombaire

Lorsque la radiculopathie se produit dans le bas du dos, elle est connue sous le nom de radiculopathie lombaire, également appelée sciatique, car les racines nerveuses qui composent le nerf sciatique sont souvent impliquées. Le bas du dos est la zone la plus fréquemment touchée par la radiculopathie.

Prévention de la radiculopathie

Bien que la radiculopathie ne puisse pas toujours être évitée, rester en bonne forme physique et maintenir un poids santé peut réduire votre risque de radiculopathie. L'utilisation des meilleures pratiques pour une bonne posture en position assise, en faisant du sport, en faisant de l'exercice ou en soulevant des objets lourds est également importante pour prévenir les blessures.

Radiculopathie cervicale

La radiculopathie cervicale décrit une racine nerveuse comprimée dans le cou (colonne cervicale). Étant donné que les racines nerveuses de cette zone de la colonne vertébrale contrôlent principalement les sensations dans vos bras et vos mains, c'est là que les symptômes sont le plus susceptibles de se produire.

Radiculopathie thoracique

La radiculopathie thoracique fait référence à une racine nerveuse comprimée dans la région thoracique de la colonne vertébrale, qui est le haut du dos. C'est la localisation la moins fréquente de la radiculopathie. Les symptômes suivent souvent une distribution dermatomique et peuvent provoquer des douleurs et des engourdissements qui s'étendent à l'avant de votre corps.

Symptômes de la radiculopathie

Lorsqu'une racine nerveuse est comprimée, elle devient enflammée. Cela se traduit par plusieurs symptômes désagréables qui peuvent inclure :

  • Douleur aiguë dans le dos, les bras, les jambes ou les épaules qui peut s'aggraver avec certaines activités, même quelque chose d'aussi simple que la toux ou les éternuements

  • Faiblesse ou perte de réflexes dans les bras ou les jambes

  • Engourdissement de la peau, « épingles et aiguilles » ou autres sensations anormales (paresthésie) dans les bras ou les jambes

Vos symptômes spécifiques dépendront de l'endroit de la colonne vertébrale où la racine nerveuse est pincée. Cependant, il est également possible que vous ne ressentiez aucun symptôme ou que vous subissiez des poussées périodiques de symptômes.

Causes de la radiculopathie

La radiculopathie est généralement causée par des changements dans les tissus entourant les racines nerveuses. Ces tissus comprennent les os des vertèbres vertébrales, les tendons et les disques intervertébraux. Lorsque ces tissus se déplacent ou changent de taille, ils peuvent rétrécir les espaces où les racines nerveuses se déplacent à l'intérieur de la colonne vertébrale ou sortent de la colonne vertébrale; ces ouvertures sont appelées foramens. Le rétrécissement des foramens est connu sous le nom de sténose foraminale, qui est très similaire à la sténose spinale qui affecte la moelle épinière.

Dans la plupart des cas, la sténose foraminale est causée par une dégénérescence progressive de la colonne vertébrale qui se produit avec l'âge. Mais cela peut aussi être le résultat d'une blessure à la colonne vertébrale.

Hernie discale

Une cause fréquente de sténose foraminale et de radiculopathie est un disque bombé ou une hernie discale. Les disques vertébraux agissent comme des coussins entre vos vertèbres. À l'occasion, ces disques glissent hors de leur place ou s'endommagent et appuient sur les nerfs. Ce problème est plus susceptible de se produire dans le bas du dos, mais il peut également affecter votre cou.

Comment un disque lombaire endommagé peut appuyer sur les racines nerveuses et provoquer une radiculopathie

Éperons en os

Les éperons osseux sont une autre cause possible de radiculopathie pouvant entraîner un rétrécissement des foramens, des zones de croissance osseuse supplémentaire. Des éperons osseux peuvent se former dans la colonne vertébrale en raison d'une inflammation due à l'arthrose, à un traumatisme ou à d'autres affections dégénératives.

Autres causes

L'épaississement (ossification) des ligaments rachidiens peut également entraîner un rétrécissement de l'espace autour des racines nerveuses et une compression nerveuse ultérieure. Les causes moins courantes de radiculopathie comprennent les infections de la colonne vertébrale et diverses excroissances cancéreuses et non cancéreuses de la colonne vertébrale qui peuvent appuyer contre les racines nerveuses.

Radiculopathie et myélopathie

Parfois, la radiculopathie peut être accompagnée d'une myélopathie – compression de la moelle épinière elle-même. Les hernies discales ou bombées peuvent parfois appuyer sur la moelle épinière et sur les racines nerveuses. Lorsque la moelle épinière est touchée, les symptômes peuvent être plus graves, notamment une mauvaise coordination, des difficultés à marcher et une paralysie.

Radiculopathie contre neuropathie

Les symptômes de la radiculopathie peuvent se chevaucher avec ceux de la neuropathie périphérique, ce qui rend difficile l'identification de la source du problème. La neuropathie périphérique est une atteinte du système nerveux périphérique, comme le syndrome du canal carpien qui implique des nerfs piégés dans le poignet. La radiculopathie est le pincement des nerfs à la racine, qui peut parfois aussi produire des douleurs, une faiblesse et un engourdissement du poignet et de la main. Consultez un spécialiste de la colonne vertébrale pour un diagnostic précis.

Diagnostic de radiculopathie

Votre médecin peut prendre plusieurs mesures pour diagnostiquer la radiculopathie :

  • Un examen physique et des tests physiques peuvent être utilisés pour vérifier votre force musculaire et vos réflexes. Si vous ressentez des douleurs lors de certains mouvements, cela peut aider votre médecin à identifier la racine nerveuse affectée.

  • Des tests d'imagerie, tels qu'une radiographie, une tomodensitométrie ou une IRM, sont utilisés pour mieux voir les structures dans la zone à problème.

  • Les études de conduction nerveuse, ainsi que l'électromyographie, peuvent également être utilisées pour aider à déterminer si le problème est neurologique ou musculaire.

Traitement de la radiculopathie

Le traitement de la radiculopathie dépendra de l'emplacement et de la cause de la maladie ainsi que de nombreux autres facteurs. Un traitement non chirurgical est généralement recommandé en premier et peut inclure :

  • Médicaments, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les médicaments opioïdes ou les relaxants musculaires, pour gérer les symptômes

  • Stratégies de perte de poids pour réduire la pression sur la zone à problème

  • Physiothérapie pour renforcer les muscles et prévenir d'autres dommages

  • Injections de stéroïdes pour réduire l'inflammation et soulager la douleur

Certaines personnes peuvent avoir besoin de traitements plus avancés, comme la chirurgie. La chirurgie est généralement utilisée pour réduire la pression sur la racine nerveuse en élargissant l'espace où les racines nerveuses sortent de la colonne vertébrale. Cela peut impliquer l'ablation de tout ou partie d'un disque et/ou d'une vertèbre. La foraminotomie cervicale postérieure est l'une des options de chirurgie de la colonne vertébrale mini-invasive disponibles.

Laisser un commentaire