Essai-Douleur Sciatique

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Sciatique chronique

La sciatique chronique fournit le contrepoint durable à une sciatique aiguë soudaine et terrifiante. La douleur chronique décrit des symptômes qui persistent indéfiniment, devenant apparemment une partie normale de la vie d'un patient. Bien que la douleur chronique puisse s'intégrer parfaitement dans vos journées et vos nuits, elle n'est jamais la bienvenue. En fait, la douleur chronique est un facteur majeur d'incapacité physique, de désespoir émotionnel, de dépression, d'anxiété et même de suicide.

Cet article important fournira un profil complet des symptômes de la sciatique qui deviennent un fardeau implacable pour leurs victimes. Nous examinerons les différents types de douleurs sciatiques chroniques et récurrentes, ainsi que détaillerons la diversité des expressions possibles à long terme de la maladie.


Explications sur la sciatique chronique

La douleur chronique au dos et aux jambes est une affection qui affecte les patients pratiquement ou littéralement tous les jours. La douleur peut être présente tout le temps, depuis le premier moment où un patient se réveille le matin jusqu'à la dernière chose qu'il ressent avant de dormir la nuit. La douleur peut également aller et venir tout au long de la journée, en fonction de la position ou du niveau d'activité.

Certains patients présentant des symptômes chroniques n'ont pas de douleur tous les jours, mais ont à la place des épisodes récurrents réguliers de crises de sciatique aiguë. Lorsque cela se produit assez souvent, la condition est à la fois aiguë et chronique : une double dose de tourment. Généralement, tout patient qui doit endurer soit une douleur sciatique constante, soit des crises récurrentes régulières de symptômes, comprend déjà vraiment comment la douleur chronique peut détruire une vie.

Symptômes chroniques de la sciatique

Comme mentionné souvent tout au long de ce site, chaque patient est susceptible de présenter une version unique et personnalisée des symptômes. Certains patients souffrant de douleur radiculaire chronique endurent des années de douleur quotidienne légère. D'autres patients souffrent d'épisodes aigus réguliers d'agonie cécitante, mais présentent peu de symptômes entre les deux. D'autres patients encore souffrent de douleurs intenses et constantes qui les invalident complètement, les limitant souvent à une existence confinée à la maison.

En plus de ce fardeau, quelques patients endurent une douleur intense et constante avec des crises aiguës occasionnelles qui poussent leur souffrance déjà insupportable au-delà des limites de l'endurance humaine. Ces pauvres patients sont souvent hospitalisés lors des pires crises.

La douleur chronique du nerf sciatique peut présenter de nombreuses caractéristiques. Il peut être terne et douloureux, fulgurant et brûlant, sévère et limité, variable ou à motifs, localisé dans une zone particulière ou répandu. Il n'existe tout simplement pas de profil de cas « moyen ». La sciatique est un caméléon d'un syndrome douloureux et peut se réinventer d'heure en heure chez certains patients. Cependant, une chose est sûre en ce qui concerne la douleur chronique : elle est sans fin, inébranlable et impitoyable.

Mon histoire de sciatique chronique

La sciatique a été l'un des premiers symptômes de dorsopathie que j'ai traités, remontant à l'âge de 16 ans. À l'origine, la douleur radiculaire était attribuée à la scoliose et à la discopathie dégénérative, mais elle a disparu en quelques mois.

Pendant plusieurs années, je n'ai pas eu beaucoup de douleurs quotidiennes, mais j'ai souffert d'attaques aiguës épisodiques qui me paralysaient complètement avec des douleurs intenses et des spasmes musculaires. Après avoir reçu un diagnostic de 2 hernies discales au début de la vingtaine, la gravité des crises aiguës s'est considérablement aggravée.

En quelques années, j'éprouvais des douleurs quotidiennes considérables, en plus des poussées aiguës régulières. Au fur et à mesure que mon état progressait, la douleur chronique s'aggravait chaque jour, mais les crises aiguës diminuaient en régularité. Au lieu de cela, la douleur était simplement là tout le temps et est devenue le centre de ma vie. Avec le recul, je comprends maintenant complètement comment et pourquoi ma douleur a changé. Je comprends pourquoi il est finalement devenu mon contrôleur et pourquoi je n'ai jamais pu le guérir avec la grande variété de traitements de la sciatique que j'ai essayés. La misère chronique est une condition que je connais intimement. Des décennies de douleur implacable ont aiguisé ma volonté plus que jamais auparavant de m'aider moi-même et d'aider les autres à surmonter leurs propres cauchemars chroniques.


Sciatique > Qu'est-ce que la sciatique > Sciatique chronique

Laisser un commentaire