Etre en forme: physiothérapeute: marseille

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS

Objectif: Jusqu'à 50% des personnes impliquées dans des collisions de véhicules à moteur à faible vitesse signalent des lombalgies (LBP). Une limitation majeure dans de tels cas est le manque de connaissance des mécanismes de blessure reliant les caractéristiques de collision à la douleur et à la pathologie associées au signalement de lombalgie. Ainsi, l'objectif de cette enquête était de caractériser les circonstances physiques des collisions de véhicules à moteur à basse vitesse qui ont entraîné des réclamations de LBP. Méthodes: Quatre-vingt-trois cas ayant fait l'objet d'une évaluation médico-légale ont été analysés afin d'identifier les caractéristiques spécifiques des collisions et des demandeurs. Résultats: Soixante-dix-sept pour cent des cas examinés concernaient une réclamation de LBP. Parmi ces cas de réclamation de LBP, 70% des cas impliquaient une configuration de collision par l'arrière, et 40% de tous les cas étaient des collisions à faible vitesse, avec des gravités variant entre 10 et 12 km / h. La condition médicale préexistante la plus courante était une LBP antérieure ou des signes de dégénérescence discale. Conclusions: Les résultats de cette enquête fournissent des connaissances sur les caractéristiques de collision qui pourront être utilisées dans de futures études sur les mécanismes des blessures au bas du dos dans les collisions de véhicules à moteur à basse vitesse.

Mots clés:

Lombalgie; accident à basse vitesse; rachis lombaire; coup de fouet.

Laisser un commentaire