Retour Spasmes. 8 façons de les traiter et de les prévenir – Programme de lombalgie :lombalgie

Diminuer les Douleurs de votre Dos

STOP AU MAL DE DOS


hip-pain-b "width =" 563 "height =" 219 "srcset =" https://lowbackpainprogram.com/wp-content/uploads/2014/06/hip-pain-b-200x78.jpg 200w, https: //lowbackpainprogram.com/wp-content/uploads/2014/06/hip-pain-b-300x117.jpg 300w, https://lowbackpainprogram.com/wp-content/uploads/2014/06/hip-pain-b -400x156.jpg 400w, https://lowbackpainprogram.com/wp-content/uploads/2014/06/hip-pain-b.jpg 550w "tailles =" (largeur maximale: 563px) 100vw, 563px "/></p>
<h6><img class=

Mis à jour le 3 octobre 2018 | SN Health Resources

Avez-vous des spasmes au dos fréquemment? En vis-tu un maintenant?

N'oubliez pas qu'il ne s'agit pas simplement de les gérer jusqu'à leur réussite. C’est aussi une question de prévention. Ici, vous pouvez apprendre à mémoriser les 8 méthodes pour obtenir un soulagement réel et durable.

Avant de continuer à lire, sachez que vous vous battez 2 problèmes en même temps.

  • le Première est la douleur / contraction musculaire intense
  • le Seconde est la cause sous-jacente

Vous aurez besoin de traiter ces deux problèmes. Ne pas simplement soulager le muscle et continuer. Vous pouvez faire plus pour vous protéger.

8 recommandations importantes pour soulager les spasmes du dos

Remarque: Si vous en rencontrez un ou si vous voulez simplement le gérer, soyez prudent en ce moment. Votre réaction a une incidence sur votre rétablissement. Sans aide appropriée, le spasme reviendra dans le de la même façon.

Pour obtenir les meilleures chances de récupération, suivez-la afin d'obtenir le maximum d'avantages.

1) STOP

Arrêtez votre activité et find repos immédiat

Cela peut déjà avoir un sens, mais beaucoup d’entre nous préfèrent continuer à avancer. Certains professionnels vous recommandent de rester en mouvement, mais si vous êtes le malheureux d'avoir un disque ou un problème nerveux, alors c'est un mauvais conseil. Vous pouvez finir par leur rendre visite pour cela à la place.

Ne pas essayer de travailler ou de bouger activement jusqu'à ce que vous connaissez la source de la blessure.

Une réaction très courante est de continuer à avancer mais PEUT être dangereux. Bien que cela pourrait ressentir utile, il est important de déterminer si votre douleur est plus que musculaire.

Pourquoi ne pas bouger:

Bouger lorsque vous avez l'une de ces blessures peut aggraver la douleur et intensifier la douleur.

Si vous avez des antécédents de l'une de ces blessures ou pensez que votre mode de vie peut y contribuer (sport, travail, inactivité), le repos est meilleur que le simple fait de prendre des médicaments à l'aide de médicaments.

Enfin, avec ce premier conseil, sachez que vous devez également appliquer cette mise en garde non seulement au dos, mais également aux hanches, aux genoux et au cou. Le fait de vous forcer à bouger lorsque ces zones sont également douloureuses peut également être risqué!

2) LIE DOWN

Déplacer avec précaution vers un lit ou une surface plane confortable pour rester temporairement immobile

Ce spasme que vous avez est méchant mais très clair panneau d'avertissement que vous devez ne pas continuer à bouger. Votre corps est littéralement «enfermé» pour vous protéger contre les blessures un autre partie de votre dos affaiblie ou blessée.

Bien que ce muscle «bloqué» puisse être douloureux lorsqu’il se contracte, il n’est généralement pas la source de la blessure.

En s'allongeant, vous pouvez contribuer à arrêter de déclencher ces muscles et à réduire l'intensité et la durée de la douleur.

Vous pouvez vous allonger sur le sol en utilisant des coussins et des oreillers comme support et soyez patient. C’est mieux pour vous de vous concentrer sur le calme et la priorité.

Rappelez-vous cependant qu'il ne s'agit que d'une mesure temporaire, une immobilité prolongée pouvant aggraver les choses.

Est-ce que votre contraction s'est produite en atteignant ou en soulevant quelque chose? Est-ce arrivé tout à coup et au cours d'une activité très simple? Si oui, vous devriez Suivez ceci Une règle simple aider réduire vos risques de spasmes au dos.

3) RELAX & RESPIRER

Essayez consciemment de relâcher vos muscles en respirant lentement et profondément

Sérieusement, je sais que cela est beaucoup plus facile à dire qu'à faire, mais vous devez le faire.

Si vous apprenez à respirer correctement, vous ne souffrirez pas si facilement. Une mauvaise respiration bougera votre cage thoracique de manière trop irrégulière et pourrait déclencher à nouveau les muscles de votre dos.

Essayez de détendre vos muscles quand ils sont dans le spasme avec des respirations lentes, profondes et contrôlées. Il est très pénible de respirer profondément lorsque vous avez une attaque complète, mais cela vous obligera à vous concentrer davantage.

Nous avons tendance à respirer très vite et de manière superficielle lorsque nous avons mal. Respirations superficielles ou même retenir votre respiration est une réaction naturelle, mais ne fera qu'ajouter à la gêne.

Inspirez lentement et profondément pendant 5 secondes, attendez 1 seconde et expirez 3 ou 4 secondes. Ne vous arrêtez pas à la fin de l'expiration. Répéter.

La visualisation aidera à imaginer un nœud serré se défaisant au fur et à mesure que vous inspirez. Imaginez les muscles s’étendant pendant que vous inspirez pour étirer complètement votre cage thoracique.

Comme les muscles se contractent intensément, ils sont également plus de contrat, ce qui le rend contre-productif.

Puisque vous avez déjà arrêté de bouger, vous essayez maintenant de éteindre les muscles ont également besoin de le faire. Respirer profondément est la clé pour détendre un muscle qui est de plus en plus court et de plus en plus douloureux.

Lorsque vous essayez de vous détendre, évitez les mouvements qui permettent au muscle de se raccourcir.

En raison de l'intensité, de la durée et de la source de la blessure, il est naturel de réagir et de contracter davantage votre corps. Même à contrecœur.

Pour éviter cela, concentrez-vous sur l'inhalation lente tout en minimisant vos mouvements. En cas de contraction, la diminution de la circulation sanguine et la formation d'acide lactique vous font sentir beaucoup plus mal.

4) étirement

Allonger le muscle contracté avec précaution et lentement

C’est cette astuce / étape qui pourrait révéler pour vous la gravité de votre blessure au dos. Si vous ne tardez pas à vous étirer et à vous détendre, vous avez probablement un problème musculaire simple.

Voici la mauvaise nouvelle.

Si vous trouvez que cette astuce / étape est difficile à faire et que cela prend beaucoup de temps, il se peut que vous ayez un problème beaucoup plus grave au-delà de votre douleur musculaire.

Je ne veux pas être le mauvais messager, mais c’est votre corps et vous devez considérer cela comme un moment important pour reconnaître la nature de votre blessure sous-jacente.

Essayez d'allonger vos muscles en les prolongeant, en utilisant un mouvement opposé à la contraction du muscle.

Allongé sur le côté tout en croisant les bras alors que vous vous penchez en avant peut aider

Augmentez progressivement l'extension de fractions légères de pouce et maintenez.

L'extension prend plusieurs minutes à accomplir. Si possible, demandez à quelqu'un de vous aider avec l'extension. Maintenir des respirations intérieures et extérieures très lentes et contrôlées pour se calmer et se détendre, même si vous êtes mal à l'aise.

Remarque: Vous essayez seulement d'allonger le muscle. Ne pas trop s’étirer.

N'autorisez que de très légères augmentations. En augmentant la longueur du muscle, vous soulagerez ce muscle. Vous réduirez également les blessures sur la zone que le muscle tente de protéger.

Alterner les périodes d'étirement avec des pauses au repos. Ne laissez pas le muscle se contracter pendant votre phase de repos car il pourrait recommencer.

Réduire l'intensité de la contraction peut prendre de quelques minutes à plusieurs heures si nécessaire. Le degré de blessure est un facteur majeur. Chaque fois que vous essayez de vous détendre et d'allonger le muscle, il essaiera de réagir en se resserrant. Tenir votre position vous aidera à éviter cela.

Si vous avez pris très longtemps à utiliser cette astuce pour soulager votre douleur, veuillez tout d'abord envisager l'aide médicale. Mon site est chargé avec beaucoup d'aide pour vous aussi mais vous devriez aussi obtenir l’aide de votre médecin.

5) traitement

Traiter la zone de 4 manières:

Le conseil n ° 5 consiste à éviter de déclencher un autre épisode et à répéter le conseil n ° 4.

Sans traitement, le muscle que vous venez de passer du temps à relaxer peut se resserrer

i) Utiliser le massage

Bien entendu, vous aurez peut-être besoin d'aide pour masser car il vous sera difficile de vous aider.

Massage doux sur la longueur et les côtés du muscle aidera à calmer la douleur et à permettre au muscle de se détendre lentement, encore plus. Votre but est de masser non seulement pour le confort mais aussi pour aider à améliorer la circulation sanguine au muscle lui-même.

Le massage contribue à augmenter la circulation de l'oxygène et à réduire l'accumulation douloureuse d'acide lactique.

Ne vous fâchez pas et massez votre dos comme si vous étiez au spa. Ce massage est principalement destiné à la circulation sanguine. Si vous le faites trop, vous aggraverez le problème et vous risquez également de faire pression sur un problème de disque ou d’articulation.

Évitez de vous masser si vous pensez que votre muscle endolori recouvre directement la source de la blessure.

Cela comprend un disque, une articulation, un nerf ou un muscle foulé blessés. Vous ne voulez pas aggraver une articulation ou un nerf blessé avec un massage.

ii) Prendre la bonne dose de médicament antidouleur

Soyez prudent en ce qui concerne les risques de compter sur des analgésiques. C’est un risque lorsque vous vous adressez à, c’est pourquoi il n’est pas recommandé jusqu’à présent et SEULEMENT parfois.

Si la douleur est intense et la mobilité difficile, des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires ou des antispasmodiques peuvent être nécessaires. Utiliser avec prudence et uniquement si nécessaire.

Il y aura des moments où un relaxant musculaire (comme le baclofène ou le méthocarbamol) peut sembler être la seule méthode efficace. Faites preuve de prudence, car ces médicaments, ainsi que d'autres relaxants, ont des effets secondaires.

Les médicaments ne feront que soulager la douleur, pas la source. En ne traitant pas la cause, votre spasme est susceptible de revenir.

Effet engourdissant

Les analgésiques ont également un effet «engourdissant» (désensibilisation). L'effet peut vous induire en erreur en vous faisant croire que vos symptômes ont été traités alors qu'en réalité, vous ne pouvez tout simplement pas les ressentir. La désensibilisation peut vous permettre de reprendre prématurément l'activité ou le mode de vie qui ont pu causer votre spasme.

J'ai entendu beaucoup de gens faire cela trop souvent seulement pour finir avec des lésions permanentes des tissus mous et des os. Si vous engourdissez ces zones avec de la drogue, elles ne peuvent plus vous prévenir.

Lorsque ces nerfs (musculaire et lombaire) sont devenus temporairement «insensibles», vous êtes plus susceptible de vous blesser à nouveau, sans que vous en preniez conscience.

Minimiser votre dosage

Pour vous aider à récupérer, il est plus efficace de prendre une dose minimale de médicaments contre la douleur de manière à pouvoir rester actif. conscient de votre malaise. En faisant cela, vous aurez une bien meilleure connaissance et un meilleur contrôle de votre rétablissement à mesure que votre blessure se résorbe. Cela nécessitera un temps de récupération plus long, mais minimisera le risque de blessure et de douleur prématurées.

iii) appliquer une compresse froide

Pendant les premières 48 à 72 heures, appliquez soigneusement une compresse froide sur la zone pour réduire toute inflammation présente. Protégez la peau contre tout risque de brûlure de la glace avec une serviette fine avant d'appliquer le pack. Appliquer pendant 20 minutes et utiliser toutes les 1-2 heures au besoin.

Mise en garde: Tout le monde ne bénéficie pas d'une compresse froide. Si vous constatez que l'application du froid ne fait qu'engourdir votre douleur pendant que vous êtes encore raide, ou bien réduisez la durée d'application ou évitez le traitement par le froid. Certaines personnes sont plus susceptibles de se sentir encore plus raides avec un traitement par le froid. Le but est de détendre le muscle, pas de le choquer.

Je vous recommande d'aller avec ce qui fonctionne pour vous. Personnellement, je préfère la chaleur, mais tout le monde a ses propres préférences.

iv) Appliquer la chaleur humide

Après 72 heures, appliquez soigneusement la chaleur humide. Une serviette humide ou une douche chaude aidera. Il est important d’améliorer la circulation du muscle blessé pour qu’il récupère et fonctionne bien.

Mise en garde: Avec la chaleur, vous voulez éviter d'appliquer trop car cela peut augmenter le gonflement. Si la chaleur fait gonfler un joint enflammé, vous serez à nouveau blessé.

6) réapprovisionner vos magasins

Réhydratez et reconstruisez vos réserves de nutriments

Assurez-vous de boire suffisamment de liquide car la déshydratation et la perte d'électrolytes ont une incidence sur la durée et le succès de votre rétablissement. Les faibles taux sanguins de calcium, de magnésium et de potassium peuvent affecter certaines personnes souffrant de spasmes.

Ces niveaux vont chuter de manière drastique lors d’exercices intenses et peuvent contribuer au problème des contractions musculaires. Si vous permettez à ces affections de devenir chroniques, vous vous retrouverez avec des déséquilibres musculaires qui mettront à nouveau votre dos en danger.

Une très bonne amie à moi m'a parlé de ses cauchemars chroniques de spasmes et de douleurs. Elle a tout essayé pour les résoudre en augmentant ses niveaux de calcium, de magnésium et de potassium de manière adéquate avec un supplément. Elle n’a pas mis longtemps à se sentir mieux. Elle a dit que c'était comme nuit et jour. Cela vaut vraiment la peine d’essayer si vous ne l’avez pas encore envisagé.

7) rendez-vous chez le médecin (surtout si vous avez une douleur aiguë)

Vous devrez peut-être consulter votre médecin pour ces maladies sous-jacentes potentielles

Ne vous contentez pas de traiter un spasme dorsal comme une gêne temporaire. Il ne s’agit peut-être pas uniquement de nature musculaire, car ils constituent souvent un grand signe d’avertissement.

Il y a peut-être quelque chose de plus grave que vous ne connaissez pas. C'est peut-être ce à quoi votre corps pourrait réagir.

Dans les cas où le traitement ne vous aide pas, il est possible que vous ayez un problème de disque tel qu'un disque bombé ou hernié. Il est important de savoir quand consulter un médecin pour diagnostiquer toute blessure grave pouvant être une cause sous-jacente.

  • Hernie discale
  • Sténose rachidienne
  • Arthrite de la colonne vertébrale
  • Lordose
  • Scoliose
  • Spondylolyse
  • Spondylolisthésis

8) Apprenez à vous protéger maintenant

Évitez les blessures et reconditionnez vos muscles

J'espère que vous avez atteint ce dernier conseil. La plupart des gens suivent cette étape, mais très mal voire pas du tout.

Pour les conseils 1 à 7, vous pouvez plus ou moins les mémoriser, les rappeler et bien les pratiquer. S'il vous plaît engagez-les dans la mémoire dès que possible. Je vous remercie.

Toutefois, si vous oubliez le conseil n ° 8, vous visiterez trop souvent Google, cette page, l’armoire à pharmacie ou votre médecin..

Le traitement nécessite une attention soutenue et persistante pour ceux qui souffrent de spasmes à plusieurs reprises. Il est important de surveiller vos activités de style de vie pour savoir ce qui peut les amener.

Après la récupération, il est naturel de supposer que votre spasme est survenu à la suite d'un muscle faible ou d'un ensemble de groupes de muscles.

Évitez de vous précipiter dans les 2 erreurs de traitement les plus courantes

Erreur # 1. Ne vous précipitez pas dans des exercices de renforcement de base tels que des redressements assis, des redressements assis ou des extensions du bas du dos. Cela peut aider pour certains, mais dans la plupart des cas, ces domaines sont déjà restreints, courts et forts. Les contractures et les muscles ischio-jambiers sont généralement contractés et trop musclés.

Erreur # 2. Reposez-vous simplement et revenez à votre quotidien. Ne fais-tu pas ça AVANT que cela se produise? Non mon ami. Il doit y avoir un plan et vous êtes ici pour des solutions réelles, non?

Observez le degré d'inclinaison de votre bassin. Les trois positions communes sont neutre, antérieure et postérieure. Un angle excessif (généralement à la suite de déséquilibres dus à un droit du fémur serré, à un psoas majeur ou à un ischio-jambier) peut déclencher un autre spasme.

Des exercices tels que des redressements assis et des redressements assis peuvent aider, mais ne doivent pas être faits en premier, car ils sont considérés isolement exercices de type. Ils ne conditionnent pas les groupes musculaires de base pour vous protéger. Si vous avez besoin d'exercices spécifiques, Commencez par ces 10 exercices.

Les muscles susceptibles de se contracter lors d'un spasme au dos comprennent:

  • Latissimus dorsi
  • Obliques abdominales internes
  • Psoas majeur
  • Iliacus
  • Quadratus lumborum
  • Spinaux

Si vous passez de longues heures assis au bureau, à conduire et à la maison sur le canapé, vous pouvez facilement déclencher un autre épisode. Cela peut être causé par le syndrome de raccourcissement adaptatif.

Ces 8 moyens vous aideront à résoudre votre courant spasme

9) Quoi, une autre façon?

Oui! C'est un point très important car les épisodes récurrents ont des causes spécifiques.

En apprenant COMMENT bouger et vous étirer en toute sécurité chaque jour, vous les empêcherez de se reproduire.

Lorsque vous pouvez reprendre vos activités normales et que vous avez consulté votre médecin pour des problèmes sous-jacents, je vous recommande la routine d'exercices lowbackpainprogram pour la prévention.

Commencez ces 2 exercices simples mais très efficaces maintenant

Ce que vous pouvez faire maintenant, c’est pratiquer ces 2 exercices simples. Ils font partie des nombreux exercices spécifiques et ciblés du livre électronique, à savoir le assis assis et le couché tournant. Ils vous aideront tous les deux à relâcher, à renforcer et à stabiliser votre colonne vertébrale, ce qui vous facilitera grandement la tâche pour vous éviter de déclencher un autre spasme.

Réduire les spasmes dans le dos réduira également la «protection musculaire», un facteur majeur qui fait que beaucoup souffrent de douleurs récurrentes le matin.

spasme du dos

Le Twist Assis

exercice-twist

Le Twist Couché

Les exercices Assis et Allongés aident à relâcher les muscles contractés dans le bas du dos, ce qui peut provoquer une fatigue et déclencher un spasme. Si vous en souffrez, vous constaterez peut-être que même ces mouvements simples peuvent être difficiles à exécuter à plein régime.

Comme pour tous les exercices, ne vous forcez pas à effectuer tout de suite l’étirement complet. Cela peut causer plus de douleur en faisant cela. Travaillez votre chemin d'un degré ou d'un pouce à la fois très lentement sur plusieurs jours. N'oubliez pas que votre corps n'est PAS habitué à un tel mouvement.

Il est courant de vous déclencher en atteignant ou en vous déplaçant dans une position tordue en raison d'un serrage excessif. Ils peut frapper même lors des actions les plus banales et les plus simples, comme chercher un stylo sur le sol. Ces exercices vous aident à améliorer ces espaces restreints pour vous protéger.

Obtenir 25% livre électronique PDF et apprendre à soulager vos spasmes. Allez simplement à la page de commande, sélectionnez Acheter maintenant ou Acheter un PDF et sauvegardez instantanément ce mois d'octobre! (PDF seulement). Utilisation code de réduction: spasme du dos

couverture souple et pdf combo

Pour tout savoir sur le programme et commander le livre électronique ici

Plus d'aide pour vous:

ÉTIREZ ET RENFORCEZ LES MUSCLES QUI SONT CONFIABLES AU SPASME TOUT EN CONDITIONNANT LES MUSCLES CENTRAUX QUI VOUS PROTÉGENT

Les spasmes du dos ne sont PAS un problème de solution rapide.

Traiter ynous-mêmes avec une série éprouvée de mouvements et s'étend de la Programme de lombalgie. Ce guide vous explique les techniques de tous les jours pour vous protéger et vous protéger des spasmes. Pour améliorer davantage votre capacité à récupérer de votre inconfort, vous pouvez également obtenir le Guide d'accompagnement du programme. Cela facilitera le programme pour vous alors que vous naviguez dans les défis quotidiens de votre vie qui contribuent aux spasmes et aux maux de dos.

Ce guide téléchargeable vous enseigne quoi faire avec soin et étape par étape.

aide pour le mal de dos spasme

Tous les témoignages et critiques (complets et non édités)

Pourquoi faire confiance à ce programme pour travailler pour moi?

Références:

  1. Mal de dos – les faits – John Lee, Clare Daniel, Suzanne Brook. NEW YORK. Oxford University Press – 2009. 617.564Lee
  2. www.back.com
  3. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed
  4. Physiothérapie et rééducation des douleurs dorsales-http: //www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23985153
  5. Effet des exercices de stabilisation lombaire et de renforcement lombaire dynamique chez les patients atteints de la maladie chronique lbp.-http: //www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23525973
  6. Informations générales-Fiche d'information-NIH-http: //www.ninds.nih.gov/disorders/detailbp.htm

Laisser un commentaire